Le Musée de l'Orangerie

L'écrin pensé par Monet dans le Jardin des Tuileries pour accueillir sa série Les Nymphéas.

X
Réservez votre séjour
1 Adulte
0-11 ans
0-3 ans
Pas de frais pour les enfants de moins de 12 ans
Contactez notre réception
pour toute information
+33 (0)1 47 05 85 54 Coût des appels locaux
Le musee de l'orangerie a Paris

Comme son nom l'indique, le musée de l' Orangerie est installé dans une ancienne orangerie, édifiée en 1852 par l'architecte Firmin Bourgeois et achevée par son successeur, Ludovico Visconti pour y abriter les orangers du jardin des Tuileries.


L’histoire du Musée de l’Orangerie


En 1921, ce bâtiment est attribué à l'administration des Beaux-Arts, qui projette d'en faire une annexe du musée du Luxembourg. Deux ans auparavant, Claude Monet offre Les Nymphéas à la France, le lendemain même de l'armistice du 11 novembre 1918. C'est alors que Georges Clemenceau, ami du peintre et actuel président du Conseil, propose à Monet d’y installer son oeuvre. Ouvert sur la Seine et sur le jardin, l’artiste y voit un lieu privilégié pour son œuvre avec le calme du jardin des Tuileries tout en étant au cœur de Paris. Il imagine alors le lieu comme un véritable espace de méditation. Le « musée Claude Monet » est ainsi inauguré en 1927, quelques mois après le décès de l’artiste.

Le public découvre Les Nymphéas dans la présentation conçue par le peintre et mise en œuvre par l'architecte Camille Lefèvre. Considérée comme l’aboutissement de la carrière de Monet, Les Nymphéas sont un ensemble mural de trois cent toiles, qui occupent deux vastes salles elliptiques : sur 2 mètres de hauteur et près de 100 mètres linéaires, se déploie un paysage d'eau jalonné de nymphéas, éclairés par la lumière naturelle.

L’œuvre s’inspire de l’univers familier de Monet : le jardin d’eau de sa propriété de Giverny. La déambulation permet de s’approprier ce paysage. D’une salle à l’autre, le regard glisse sur les reflets de l’eau pour plonger le spectateur dans la contemplation.


Des travaux de rénovation nécessaires


Au cours des années soixante, des transformations sont réalisées au sein du musée pour accueillir la collection Jean Walter et Paul Guillaume qui dénaturent cependant les aménagements originaux voulus par Monet. Les 144 tableaux rassemblés par Paul Guillaume, marchand et collectionneur puis par son épouse Domenica, remariée à l’architecte et industriel Jean Walter compte parmi les artistes Renoir, Cézanne, le Douanier Rousseau, Matisse, Picasso, Derain, Modigliani, Soutine, Marie Laurencin et Utrillo.


Grâce aux travaux de rénovation et d’extension menés depuis 2000, le musée de l’Orangerie invite le public à contempler les célèbres Les Nymphéas, replacés au cœur du musée et rendus à la lumière, et les chefs-d’œuvre de la collection Jean Walter et Paul Guillaume qui bénéficient désormais d’un éclairage naturel.

Les coups de cœur de l'équipe

Le Café Marly
« A la terrasse du Café Marly, vous aurez la sensation d’être seul face à la pyramide du Louvre. Voilà un emplacement exceptionnel pour profiter d’un verre de début de soirée ou d'un diner inoubliable. »
93 rue de Rivoli - 75001 Paris
Ouvert tous les jours de 8h à 2h du matin
Visitez le site internet
Les Climats
« Cette adresse, qui a obtenu sa première étoile en février 2015, propose une cuisine raffinée et de belles présentations en accord avec sa spécialité : les vins de Bourgogne. Idéal pour les passionnés de vin. Terrasse jardin au déjeuner en saison.»
41 rue de Lille - 75007 Paris
Du mardi au samedi. Services du déjeuner et du diner.
Visitez le site internet